CRAMANT, le 10 mai 2018

Photo descriptif de l'article de blog 54
Que du bonheur, ce temps ensoleillé !

Depuis le début du réveil végétatif de la mi-avril, la croissance de la vigne suit le rythme cadencé du climat et des températures qui ne cessent de faire le « yoyo ».
Très explosive au débourrement, la croissance s’était atténuée fin avril début mai pour être à nouveau dynamique ces derniers jours. Avec l’annonce d’une baisse des températures la pousse de la vigne devrait à nouveau ralentir…. L’effet des saints de glace ?

Si l’on suit le dicton, le vigneron n’est vraiment rassuré qu’après le 11, 12 et 13 mai, la période froide avec ses gelées de printemps se terminant.
Mais attention, un autre dicton nous dit que rien n’est moins sûr, une période de gel peut encore être observée jusqu’au 25 mai (Saint Urbain)
A voir….

Les grappes sont maintenant bien visibles et l’état sanitaire de la végétation est actuellement sain. Aucune maladie cryptogamique (mildiou, oïdium) n’est observée au sein des parcelles.

Gilles Lancelot


Photo descriptif de l'article de blog 54
MEUNIER
Photo descriptif de l'article de blog 54
PINOT NOIR
Photo descriptif de l'article de blog 54
CHARDONNAY