CRAMANT, le 22 Mai 2017

Photo descriptif de l'article de blog 49
Le thermomètre reprend des couleurs…

Les températures sont à la hausse, la végétation prend maintenant un rythme de croissance.
Pour le Chardonnay, nous comptons 5 à 7 feuilles étalées par pied et les inflorescences, nos futures grappes, sont bien visibles.
Le Meunier, qui est un cépage plus tardif que le Chardonnay, reste en retrait avec 3 à 4 feuilles.

L’avance de développement végétatif que nous avions au début du mois d’avril a fortement été ralentie par la période de froid tant redoutée.
Les gelées de printemps intervenues à la fin du mois d’avril, avec quelques matins à -5 à -7°C, ont occasionné des destructions de bourgeons fructifères.
Au sein de notre exploitation, nous estimons des dégâts de l’ordre de 25 à 30 %.

Dernièrement, quelques épisodes pluvieux et les températures qui augmentent, rendent sensibles la végétation à cette maladie cryptogamique appelée « mildiou ». Pour ce début de campagne, nous avons anticipé toute attaque de mildiou avec un système de lutte biologique préventive afin de rendre le milieu végétatif résistant….

Le couvert végétal est actuellement sain et va profiter pleinement des conditions climatiques des jours à venir: soleil, temps sec et températures chaudes durant la journée.


Photo descriptif de l'article de blog 49
Chardonnay
Photo descriptif de l'article de blog 49
Pinoit Noir
Photo descriptif de l'article de blog 49
Meunier