CRAMANT, le 6 septembre 2019

Photo descriptif de l'article de blog 64
Depuis le début de l’éclosion des bourgeons, en avril, jusqu’à quelques jours de la récolte, l’année viticole champenoise nous a demandé beaucoup d’attention, de prévoyance et de sérénité.
Nous avons souvent scruté le ciel et contrôlé le thermomètre tout en subissant les aléas climatiques, périodes froides et gélives, fraîches et humides alternant avec des périodes chaudes parfois caniculaires, qui ont ponctionné le potentiel de récolte initial.
Avec de telles conditions, nos efforts, pour maintenir un état végétatif sain de la vigne seront finalement récompensés car la vendange approche et la récolte s’annonce de qualité.

Les analyses sur baies confirment une richesse en sucres certaine engendrée par une maturation constante, tout en conservant une teneur en acidité élevée qui pourrait être bénéfique pour la garde de nos vins.

De plus, les conditions climatiques et les prévisions météorologiques sont favorables pour patienter et récolter des raisins d’une qualité agronomique satisfaisante.
Même si le ban des vendanges a été fixé par arrêté préfectoral pour chaque commune, nous avons décidé de retarder de quelques jours le début de la cueillette, en planifiant notre récolte selon le degré de maturation de chaque parcelle, dans le but de travailler des vins expressifs et identitaires.

Les premiers coups de sécateurs seront donnés le 10 septembre 2019.

Gilles Lancelot


Photo descriptif de l'article de blog 64
Meunier
Photo descriptif de l'article de blog 64
Chardonnay
Photo descriptif de l'article de blog 64
Pinot Noir