CRAMANT, le 8 juin 2018

Photo descriptif de l'article de blog 55
Les conditions météorologiques rencontrées depuis la mi-mai nous obligent à craindre le pire dès que des nuages sombres apparaissent.
Des orages fréquents s’imposent depuis quelque temps, ceux-ci se font remarquer par une pluviométrie élevée et parfois par la chute de quelques grêlons.
Certaines régions champenoises ont d’ailleurs subi quelques dégâts.
Notre parcellaire est actuellement épargné mais il bien trop tôt pour crier victoire !
Restons zen…

Les températures élevées permettent une croissance rapide de la végétation, nous comptons environ une avance de 10 jours sur la moyenne décennale.
Nous arrivons déjà au stade « fin floraison » pour la majorité des parcelles.
Si l’on suit les statistiques, 90 jours après la floraison nous pouvons sortir les paniers et les sécateurs…. Des vendanges fin août début septembre…

Nous sommes maintenant au stade nouaison, les grappes se forment.
A ce jour, celles-ci sont de belle taille, bien épaulées et saines.
Même si les conditions climatiques (chaleur et humidité) sont idéales pour le développement de maladies cryptogamiques (mildiou oïdium, etc…) nous contrôlons l’état sanitaire avec un soin raisonné et durable pour être favorable à la croissance et à l’alimentation des grappes.

Gilles Lancelot


Photo descriptif de l'article de blog 55
MEUNIER
Photo descriptif de l'article de blog 55
PINOT NOIR
Photo descriptif de l'article de blog 55
CHARDONNAY