CRAMANT, le 9 avril 2020

Photo descriptif de l'article de blog 65
Déconfinement progressif du vignoble champenois…

Après un hiver très pluvieux, qui a permis de bien recharger les nappes phréatiques ; après une période froide, gélive de ces dernières semaines, la Champagne profite, aujourd’hui, pleinement de températures estivales et d’un ensoleillement parfait.

Tout irait bien si…
Le coronavirus est bien présent dans le monde et cette crise sanitaire occupe bien les esprits et anime les discussions dans les rangs de vigne.
Mais voilà, la Nature n’attend pas et nous avons heureusement des dérogations pour continuer les travaux viticoles, en suivant certaines conditions : chacun sa voiture, écarts de travail entre ouvriers respectés, pas d’attroupement, etc…

Pour revenir à nos bourgeons, les températures chaudes rencontrées actuellement permettent un développement de la végétation plus actif.
Les Chardonnays, toujours plus précoces, nous montrent parfois une à 2 feuilles écartées,
Les Meuniers quant à eux sont encore endormis ou sortent seulement de la bourre (duvet des bourgeons)

La taille des vignes est maintenant terminée depuis deux semaines et le liage suit derrière.
Cette période est également propice pour effectuer nos travaux de sol : labourage, charrue et de restructurer les sols pour la campagne à venir.

Portez-vous bien.

Gilles Lancelot


Photo descriptif de l'article de blog 65
débourrement du bourgeon
Photo descriptif de l'article de blog 65
bourgeon encore endormi
Photo descriptif de l'article de blog 65
étalement d'une première feuille